Mon expérience en tant que stagiaire de recherche d'été à l'IIT Madras

Dès ma première année de B.Tech, j'étais extrêmement intéressé par le codage compétitif. J'étais en troisième année lorsque j'ai découvert le sujet de la théorie des automates, qui était traité par Sir Ajeesh Ramanujan. Il m'a amené à s'intéresser au domaine des automates et des algorithmes.

Comme d'habitude, en tant qu'étudiant du semestre 6, je cherchais des stages de recherche d'été. C'est à ce moment-là que j'ai approché Sir Ajeesh à propos de stages de recherche aux IIT. Il m'a présenté le professeur Jayalal Sarma de l'IIT Madras, qui travaillait dans le domaine de la complexité et des algorithmes informatiques. Quand j'ai informé Sir Jayalal de mes intérêts dans le domaine de la théorie des algorithmes et des automates, il m'a demandé de postuler au programme de bourses d'été organisé par l'IIT Madras. J'ai postulé au programme de bourses d'été dans le domaine «Complexité et algorithmes informatiques» dès que les candidatures ont été ouvertes au mois de février 2018.

C'était en mai 2018, lorsque j'ai reçu la lettre d'acceptation de l'IIT Madras concernant ma sélection pour la SFP 2018 sous la direction du professeur Jayalal Sarma. Le programme de bourses d’été de l’IIT à Madras s’étalait sur une période de deux mois, de mai à juillet. J'étais enthousiaste car je savais que ce serait une excellente occasion de faire un stage auprès d'un professeur réputé de l'IIT Madras dans un domaine qui m'intéresserait. Il était également intéressant de noter que sur les 5614 étudiants ayant postulé, seuls 10 étudiants avaient été sélectionnés dans toute l'Inde. L'un des principaux facteurs de ma sélection a été ma MPC, car il existe une procédure initiale de mise en liste afin de créer un groupe d'étudiants parmi lequel les professeurs choisissent. Il était également intéressant de noter que 3 des 10 candidats sélectionnés pour le SFP 2018 en informatique étaient issus du CET et de mes camarades de classe.

C'était à la mi-mai lorsque je suis arrivé à l'IITM pour commencer mon programme de stage. La première journée a été remplie de formalités concernant l'hébergement en auberge de jeunesse et d'autres documents. J'ai également rencontré le professeur Jayalal Sarma le premier jour avec mon camarade de classe, Amrith M, qui avait également été choisi pour faire un stage sous Sir Jayalal. Le premier jour, le professeur Jayalal nous a informé de ses projets pour les deux prochains mois. L'idée de base d'un stage de recherche après la troisième année est de donner à un étudiant de premier cycle une idée de la façon dont la recherche se déroule dans un domaine particulier.

Pendant la première semaine du stage, nous avons reçu du matériel de lecture afin d’améliorer nos compétences dans le domaine de la théorie des automates et de la combinatoire. Il visait également à améliorer notre façon de lire les preuves de résultats dans le domaine de l'informatique théorique. Nous avons eu des réunions qui ont duré environ une heure et demie presque tous les jours au cours de cette période au cours de laquelle nous avons dû présenter nos déductions à partir des lectures effectuées la veille. Au cours de la discussion, nous nous arrêterons de penser à diverses applications correspondant à cette section. Le professeur Jayalal a dirigé une session au cours de laquelle il nous a expliqué comment lire des documents de recherche. Au cours des discussions, nous avons soudainement proposé différentes preuves de certains théorèmes fournis dans le matériel de lecture, ce qui conduirait en outre à plusieurs résultats intéressants. Quelque chose que j’ai appris au cours de cette période est que, n’ayez jamais peur d’échouer si vous avez essayé. On nous a demandé d'essayer de prouver nous-mêmes certains résultats dans le matériel et, le plus souvent, je n'ai pas pu le prouver. Mais j’ai toujours eu pour résultat de regarder le résultat dans le matériau sous un angle différent, qui constitue l’essence fondamentale de la recherche. Sir Jayalal nous a dit que, éventuellement, avec l'expérience, nous pourrons prouver nous-mêmes des résultats. Cette période de lecture a duré les deux premières semaines. Cela a été extrêmement utile car cela nous a permis de mieux comprendre la théorie des automates et les bases de la combinatoire.

Après cela, nous avons eu une réunion avec le professeur Jayalal, où il s'est enquis des intérêts de l'informatique théorique et a assigné différents problèmes de recherche pour nous deux. Nous avons reçu des articles de recherche et des journaux à lire, et discutés avec le professeur Jayalal. Au cours de cette phase initiale de lecture, nous avons dû rechercher d'éventuels résultats ou problèmes sur lesquels nous pourrions travailler à partir de la littérature. J'ai eu d'intenses discussions en tête-à-tête sur le problème de la recherche presque quotidiennement. On m'a également demandé de préparer un journal de recherche pour enregistrer notre processus de pensée lors de la revue de la littérature. Le journal de recherche nous a aidés à identifier d'autres pistes pouvant être envisagées dans le cadre du problème de la recherche. Cela a également permis de mettre en évidence des erreurs dans certains des arguments avancés dans le cadre de la discussion. Il y avait aussi des moments frustrants, où nous serions sur le point de prouver un résultat, puis de nous heurter à un blocage mental. On m'a dit que les échecs étaient une partie importante de la recherche dans le domaine de l'informatique théorique.

Les T-Meets, organisés chaque semaine à l'IIT Madras, étaient une autre composante importante du stage. Ils étaient destinés à tous ceux qui souhaitaient présenter leurs travaux dans le domaine de l'informatique théorique. Cela m'a permis de mieux comprendre les différents domaines de l'informatique théorique. Cela nous a également permis de rencontrer des personnalités et des professeurs très éminents qui ont partagé avec nous leurs domaines d’intérêts. T-Meets m'a fait comprendre l'importance des mathématiques dans le domaine de l'informatique. Une notion commune parmi les ingénieurs en informatique est que «l’informatique» est généralement «l’étude de la programmation informatique». Mais, l’informatique théorique ajoute une nouvelle dimension à l’informatique car elle permet aux mathématiques de prouver divers résultats, ce qui est largement utilisé en informatique appliquée pour l’optimisation des algorithmes, l’informatique parallèle, etc.

Nous avons également été nommés à l'IIT Madras, Krishnamoorthy Dinesh, qui poursuivait son doctorat en informatique théorique sous la direction du professeur Jayalal Sarma. Nous aurions de longues discussions avec lui sur la vie des chercheurs à l'IIT Madras. Il nous a également fourni divers faits et résultats intéressants dans le domaine des mathématiques, ce qui a totalement changé ma façon de voir certains concepts d'informatique. Il y a eu également une session au cours de laquelle nous avons échangé avec d'autres professeurs du département d'informatique, IIT Madras, qui nous ont fait connaître leurs domaines d'intérêt. Ils nous ont également aidés à comprendre les programmes de recherche disponibles au département d'informatique, qui comprend principalement MS (By Research), un doctorat et un programme de doctorat en direct destiné aux étudiants qui doivent être initiés à la recherche le plus tôt possible.

En ce qui concerne le campus, l’IIT Madras peut être considérée comme une mini-ville remplie de cerfs, de singes et d’autres animaux en plein cœur de la ville de Chennai. Les étudiants de l'IIT Madras préfèrent le cyclisme comme principal moyen de transport sur le campus. L’infrastructure de l’IIT Madras est incroyable car elle possède presque toutes les installations sportives, les activités de loisirs, les écoles, les hôpitaux et tout ce qui n’est pas sur le campus

Globalement, les deux mois et demi passés à l'IIT Madras ont développé mes intérêts dans le domaine des algorithmes, de la combinatoire et de la complexité informatique. Cela ne s'arrête pas au cours des 2,5 mois passés à l'IIT Madras, car j'ai abordé mon problème de recherche en tant que projet B.Tech de dernière année dans le cadre duquel je visite fréquemment l'IIT Madras et communique avec le professeur par vidéoconférence pendant que je suis à l'université. Trivandrum. Le programme de bourses d’été de l’IIT à Madras sera une expérience pour tous les étudiants intéressés par le domaine de la recherche ou pour tous ceux qui souhaitent en savoir plus sur la recherche.

Dr. Jayalal Sarma: https://www.cse.iitm.ac.in/~jayalal/
Krishnamoorthy Dinesh: http://www.cse.iitm.ac.in/~kdinesh/