Le mémo de recherche Lean

À l'école d'études supérieures, j'ai appris les tests de convivialité de manière très formelle et réfléchie. Les tests ont été planifiés sur plusieurs semaines, le recrutement a été confié à une tierce partie et les rapports de test étaient de longs plans Powerpoint avec des dizaines de problèmes classés en fonction de leur gravité.

Ensuite, j'ai obtenu mon diplôme et rejoint une équipe produit Agile en tant qu'équipe UX. Il était impossible qu'ils traitent une longue présentation Powerpoint ou des dizaines de problèmes. J'ai donc développé un format de compte rendu de test lean qui m'a permis de planifier, d'exécuter et de rapporter des études dans le même document. Le format basé sur un modèle donnait à mes collègues quelque chose à attendre en tant que produit livrable et m'aidait à planifier l'étude de manière structurée. Il a également eu l'avantage d'être court; au lieu de créer un document de présentation long et complexe que les gens ne liraient pas, je pouvais rendre compte de l’ensemble de l’étude dans un document Google de 4 à 10 pages, qui pourrait ensuite être discuté avec l’équipe.

À des fins d'illustration; nous nous en tiendrons à un test d’utilisabilité de base comme exemple. À la fin de l’article, je partagerai quelques versions du modèle pour différents types d’études.

Phase 1: objectifs et planification

Comme dans toute étude de recherche, il est important de définir vos objectifs. Dans la partie supérieure du modèle, travaillez avec votre équipe pour aligner les éléments suivants:

  • une brève description de l'étude;
  • un ensemble d'objectifs de recherche clairs;
  • une liste des écrans de touches, des flux de travail, etc. que vous souhaitez tester;
  • toute logistique de recrutement ou de compensation.

Un exemple est ci-dessous. Le texte surligné est un texte de substitution dans le modèle.

Utilisez la première partie du modèle aux côtés des parties prenantes lors de la réunion de lancement.

Phase 2: écriture du protocole

En fonction de ce que vous avez défini dans les objectifs, parcourez les principaux scénarios et utilisez ces informations pour définir vos tâches pour le test. Ajoutez-les au modèle et passez-les en revue avec vos parties prenantes. J'aime souvent ajouter quelques questions fondamentales, personnelles, dans la section Contexte, pour commencer.

Le script est créé après le lancement et examiné avec les parties prenantes avant l'exécution des sessions.

Phase 3: Synthétiser les résultats

À la fin de vos sessions, commencez à synthétiser vos conclusions dans la section «Principales constatations» du modèle. J'ai trouvé utile d'utiliser des listes à puces pour les résultats et d'inclure au moins 3 à 5 notes positives au début du rapport.

Le fait de conserver les résultats dans une liste à puces aide les équipes à absorber le contenu plus facilement.

Phase 4: Recommandations et redistribution

Une fois les constatations terminées, terminez le rapport avec un ensemble de recommandations, y compris des maquettes, le cas échéant. Enfin, déplacez la section «Planification» du modèle dans l’Annexe. Cela vous permet de conserver les informations de la plus haute valeur à l’avance, mais donne aux lecteurs la possibilité de voir le processus de réflexion derrière l’étude.

La dernière étape consiste à déplacer la section Planification vers l’Annexe.

Adapter le format à d'autres types de recherche

Bien que le format de base ait été créé à l’origine pour les tests d’utilisabilité, j’ai également trouvé qu’il était facile de s’adapter à la recherche fondamentale. Les sections principales sont les mêmes; la différence réside en grande partie dans la manière dont vous planifiez l'étude et affichez les résultats.

Au fil des ans, j’ai continué à utiliser le format de mémo structuré pour la planification et la production de rapports de recherche, ainsi que le tableur Rainbow Spreadsheet de Tomer Sharon pour la prise de notes. Nous avons également adapté le format afin d’aider les concepteurs à planifier et à établir des rapports sur la validation des concepts et la notation de la qualité de la conception, deux méthodes quantitatives que nous utilisons chez Athenahealth pour évaluer les décisions de conception.

Si vous souhaitez utiliser cette méthode, voici quelques modèles pour vous aider à démarrer:

  1. Un modèle pour les tests d'utilisabilité
  2. Un modèle pour une entrevue ou une autre recherche fondamentale
  3. Un modèle pour les visites de site / ethnographie